Que risque-t-on en faisant une rhinoplastie ?

La chirurgie esthétique est un domaine assez délicat. Généralement pratiqué pour régler les anomalies chez l’homme, le résultat n’est parfois pas aussi bon qu’on l’aurait voulu. On comprend par là que comme toute intervention chirurgicale, il peut y avoir des risques après ou pendant l’opération. La rhinoplastie est ce dont traitera essentiellement l’article que voici. Qu’est-ce que la rhinoplastie? Quels sont ses objectifs? Quels en sont les risques?

Définition et objectifs de la rhinoplastie

Avant d’aborder les risques de la rhinoplastie, il convient de la définir et de donner ses objectifs.

Définition de la rhinoplastie

La rhinoplastie est en effet une intervention chirurgicale qui apporte correction aux différentes anomalies qui peuvent être observées au niveau du nez. Les anomalies traitées par ce type d’intervention peuvent être liées à la fonctionnalité nasale ou à sa présentation. Pour apporter une correction adéquate au nez, le chirurgien peut agir sur la peau du patient ou sur les sections osseuses cartilagineuses du nez. Des méthodes traditionnelles ou plus modernisées peuvent être employées pour les opérations de ce genre. Le choix des méthodes à appliquer dépend majoritairement des troubles du nez du patient. La méthode peut également être choisie en fonction des zones du nez à traiter.

lisez aussi  Avec quel savon doit-on laver une serviette hygiénique lavable ?

Objectifs de la rhinoplastie

La rhinoplastie est une opération chirurgicale qui vise à régler, à corriger les problèmes au niveau du nez. Il peut s’agir de troubles fonctionnels ou esthétiques. Les malformations congénitales, les traumatismes nasaux, la septoplastie ou la déviation de la cloison nasale ainsi que les troubles respiratoires sont quelques exemples de troubles fonctionnels. Pour ce qui est des problèmes esthétiques, on peut noter les bosses au niveau du nez. Les narines volumineuses sont également des problèmes qui conduisent à une intervention chirurgicale au niveau du nez. La malformation congénitale et les nez disharmonieux sont aussi des raisons qui conduisent la plupart des gens à opter pour la rhinoplastie. L’objectif de cette intervention est donc de corriger le nez selon les attentes et besoins du patient. Ces opérations comportent toutefois des risques.

Les risques liés à la rhinoplastie

Comme pour toute opération chirurgicale, le risque zéro n’existe pas, il en est de même pour la rhinoplastie.

Chute de la pointe du nez et déviation de la cloison nasale

Pour corriger la déviation de la cloison nasale, des anomalies peuvent apparaître pendant l’opération. En effet, pour une septoplastie réussie il faut remodeler l’ostéo-cartilagineuse de la cloison. Ce faisant, il y a de forte possibilité de porter atteinte à l’aspect normal de la pointe du nez. Ce qui fait qu’au lieu que le nez pointe normalement, il pointe vers le bas. Ce qui explique la chute de la pointe du nez.

Aussi, après une chirurgie esthétique réalisée sur le nez, il a des risques d’augmentation de déviation de la cloison nasale. Les attentes esthétiques peuvent parfois être réussies pendant que d’autres problèmes se pointent. Lorsque l’opération est mal faite, le patient peut avoir des difficultés à respirer normalement. Et cela est capable d’engendrer bien d’autres problèmes.

lisez aussi  Booster sa testostérone même après 50 ans : activités et alimentation

Risques d’hémorragies, d’oedèmes et d’hématomes chez le patient

Après avoir subi une rhinoplastie, le patient court d’énormes risques d’hémorragies nasales. En effet, pour éviter au patient de tels risques, des dispositions sont prises par les chirurgiens. Toutefois, ce n’est jamais vraiment assez. L’idéal est d’éviter le plus de mouvements brusques pouvant occasionner des saignements au niveau du nez.

Par ailleurs, lorsque le patient a une peau assez fragile, il peut y avoir des risques de gonflement du nez et des hématomes au niveau de la zone opérée. Généralement, c’est tout à fait normal. Mais, après un temps, ça disparaît. Cela devient toutefois un souci lorsque le gonflement du nez et les ecchymoses persistent. Voir un médecin dans ces cas pour une solution est la meilleure des décisions à prendre. Les patients avec une peau sensible et fragile sont les plus exposés à ce genre de risques.

Énormes risques d’irrégularités au niveau du nez

Pour procéder à la rhinoplastie, les chirurgiens utilisent des greffes de cartilages. Les greffes doivent être réalisées par des mains expertes. Car, lorsqu’elles sont mal faites, il peut y avoir des irrégularités au niveau du nez. Les irrégularités au niveau du nez s’observent lorsque les greffes de cartilages se disloquent. Il est donc important de se confier à un chirurgien avec de l’expérience pour la réalisation d’une telle opération.

Enfin, au même titre que la plupart des interventions chirurgicales, les patients s’exposent à plusieurs risques pendant la rhinoplastie. Bien qu’il y ait des risques, plus de patients sortent complètement guéris du bloc opératoire après une rhinoplastie. Pour donc mettre les patients face à la réalité, il faut qu’ils sachent avant toute opération les multiples risques qu’ils courent. En plus des risques, il est important de mettre l’accent sur les chances et les complications qui peuvent survenir pendant l’opération.

lisez aussi  Qui peut prescrire du CBD en France ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *