Qui peut prescrire du CBD en France ?

Le CBD se présente comme l’un des produits de santé efficaces pour le traitement de divers maux. Cette matière non classée dans la catégorie des médicaments est obtenue à partir du cannabis. Le cannabidiol ou CBD est une substance légale dans plusieurs pays de l’Europe comme la France, le Portugal, l’Italie… L’usage thérapeutique du cannabis s’accroit fortement en France. La prescription du CBD est-elle obligatoire ? Qui peut prescrire du CBD en France ?

Les médecins peuvent-ils prescrire du CBD ?

Le cannabis thérapeutique en forme liquide ou solide est un produit médical pour différents types de patients. L’expérimentation cannabis médical sous forme d’huile des chercheurs comme Olivier Veran a permis de conclure qu’il peut valablement servir dans le cadre du traitement d’un individu atteint de sclérose en plaques, du syndrome de Tourette, de patient souffrant de douleurs chroniques ou de bien d’autres maladies.
Les spécialistes de ces maladies situées dans les centres experts en scléroses en plaques ou les centres antidouleurs ont le pouvoir de prescrire du CBD. Leur prescription est accompagnée d’un dosage optimal afin d’assurer au patient un traitement efficace sans effets secondaires. Le médecin généraliste peut prescrire également certains médicaments contenant du cannabis à condition qu’ils respectent le taux limite en THC fixé par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).
Selon Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice de l’ANSM lorsque le taux de THC est inférieur à 0.20 %, le médecin peut prescrire sans difficulté une ordonnance médicale d’huile de CBD ou d’autres produits CBD. Une fois que le taux de THC est supérieur à la norme dans des produits santé, la légalisation du cannabis médical les classe dans les médicaments à base de cannabis.
Dans ce cas, seul le médecin spécialiste d’un centre de référence peut prescrire une ordonnance sécurisée portant le nom d’un médicament à base de cannabis, un taux d’ingestion quotidien et une fréquence de consommation.
La légalisation du cannabis médical exige que ces produits soient stockés dans des coffres fermés à clé. Lorsque le traitement est fixé, le patient peut se faire suivre par le médecin spécialiste ou un médecin traitant ayant une formation en rapport avec les dosages et usages des médicaments issus du cannabis.

lisez aussi  Que risque-t-on en faisant une rhinoplastie ?

Qui d’autres peut prescrire du CBD ?

Outre le médecin spécialiste et celui généraliste formés ou non à l’usage des produits cannabis, en France, le CBD peut être prescrit par d’autres personnes. Ce produit au standard pharmaceutique peut par exemple être prescrit par un pharmacien.
Dans les grandes villes comme le Luxembourg, la Californie ou Paris, de nombreux patients utilisent le CBD ou d’autres médicaments sans subir des effets secondaires ou des effets psychotropes. Il n’est donc pas obligatoire qu’un médecin prescrive par exemple de l’huile de CBD même pour un usage thérapeutique du cannabis.
Il est possible de se rendre dans une boutique spécialisée qui commercialise du CBD pour avoir du cannabis médical prescrit sur place. Les produits du CBD ne sont pas classés comme des stupéfiants ou des drogues.
Bien qu’ils ne soient pas pris en compte par une assurance maladie, leur achat et leur usage sont autorisés par l’agence nationale de sécurité du médicament. Au Canada, santé Canada est chargé de la supervision, de la distribution et de la vente du CBD et du cannabis.

Quels sont les médicaments contenant du CBD ?

Il existe dans plusieurs pays un certain nombre de médicaments contenant du CBD. Le Sativex et l’ Epidyolex sont par exemple des produits à succès. L’Epidyolex est un produit à base de cannabis vendu sur le marché de l’Europe avec l’autorisation de plusieurs entités comme ATU de cohorte (ATUc) et Gw pharmaceuticals. Ce produit contenant du cannabidiol lutte contre deux types d’épilepsies infantiles.

Qui peut prendre du CBD?

En France un produit CBD respectant le taux de THC recommandé est accepté par l’agence nationale sécurité en charge des médicaments contenant du cannabis. Son usage thérapeutique ou alimentaire peut se faire tolérer. Les médicaments à base de cannabis sont très utiles pour les patients souffrant de maladie chronique comme la fibromyalgie, les maladies neurologiques ou la polyarthrite rhumatoïde. Le CBD sera bientôt présent dans des médicaments pour le traitement de patient souffrant de l’AVC ischémique.

lisez aussi  Comment prendre soin de son nez en postopératoire d’une septoplastie ?

Quels sont les effets des produits CBD ?

Les produits CBD à faibles doses proposent des effets de bien-être. Selon CBD Atu, ils apaisent, réduisent le stress, détendent et facilitent le sommeil. Chez les patients atteints de certaines maladies (sclérose en plaques, douleurs chroniques, schizophrénie, syndrome de Tourette …) et qui suivent un traitement aux médicaments de cannabis, le CBD leur permet d’atténuer l’effet des symptômes.
Certains spécialistes du cannabis thérapeutique comme Nicolas Authier du CHU de Clermont-Ferrand ou Nathalie Richard de l’ANSM mettent en garde contre certains effets du CBD. À forte dose, des effets secondaires comme le vomissement, la somnolence, les diarrhées ou les troubles hépatiques pourraient se faire ressentir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.