CONSEILS

Mur de refend : définition et caractéristiques de cet élément primordial du bâtiment

La stabilité d’un bâtiment repose largement sur un élément essentiel : le mur de refend. Sa conception ne doit pas être prise à la légère. En effet, son orientation détermine sa fonction principale. S’il est construit perpendiculairement, il assume le rôle de renfort. En revanche, s’il est érigé de façon verticale tout le long du bâtiment, il assure l’équilibre des planchers. Sans plus tarder, découvrons toutes les informations importantes concernant le mur de refend.

C’est quoi un mur de refend ?

Il s’agit d’un élément porteur présent à l’intérieur d’une maison. Il serait faux de voir le mur de refend uniquement comme une séparation intérieure, il a un rôle crucial dans l’équilibre de la construction.

Il est important de noter l’existence de deux types de murs porteurs :

  • Les murs de façade ;
  • Les murs de refend.

Lorsqu’il est transversal, c’est-à-dire qu’il suit la largeur du bâtiment, il agit comme un renfort en reliant les murs de façade. De cette manière, il contribue à l’équilibre de la construction.

Si le mur de refend est longitudinal, c’est-à-dire érigé dans le sens de la longueur du bâtiment, il assure la stabilité des planchers en servant de contreventement et en supportant le poids des niveaux supérieurs.

Cependant, cette configuration est peu courante. De toute manière, la disposition des pièces est influencée par l’emplacement du mur de refend.

lisez aussi  A quel endroit faut-il placer l’antivol sur une trottinette électrique ?

Par exemple, une maison avec des murs transversaux favorise les pièces en enfilade. Une maison avec un mur de refend longitudinal crée un « corps-double », permettant d’aménager un couloir grâce à deux murs longitudinaux.

Il faut savoir qu’un mur de refend peut être réalisé avec différents matériaux tels que le béton cellulaire, le béton armé, les briques pleines ou creuses. Sa construction nécessite des précautions importantes.

Serait-il envisageable de procéder à des ajustements ou à la suppression d’un mur de refend ?

Il convient de rappeler que la fonction principale d’un mur de refend est de garantir la stabilité de l’édifice. Il est donc vivement recommandé de faire recours à un professionnel qualifié tel qu’un architecte pour concevoir le mur et à un artisan du bâtiment pour le construire.

En ce qui concerne les travaux de modification d’un mur de refend, ceux-ci nécessitent des compétences spécifiques. Avant de démolir les murs, il est essentiel d’installer une poutrelle de soutien pour assurer la solidité de la structure. Cela est notamment indispensable si l’on souhaite agrandir une pièce ou créer une ouverture dans un mur. Une fois de plus, il est impératif de faire appel à un professionnel afin de déterminer si la modification envisagée sur votre mur porteur est faisable ou non.

De plus, il est important de noter que tout projet de suppression ou d’ajustement d’un mur porteur intérieur requiert une demande d’autorisation de travaux. Cela est particulièrement vrai dans le cas d’un mur mitoyen ou si vous résidez en copropriété. Dans ce dernier cas, il est impératif d’obtenir les autorisations nécessaires du syndic de copropriété.

lisez aussi  Traiter l’air en milieu industriel : pourquoi est-ce une nécessité pour les entreprises ?

Construction d’un mur de refend : comment s’y prendre ?

Le rôle principal d’un mur de refend est de relier les murs extérieurs aux murs intérieurs. Lorsque ces parois ont la même constitution, la charge exercée sur les maçonneries est réduite. Ainsi, il est possible d’effectuer des raccordements en forme de T entre les murs intérieurs et les murs extérieurs.

La première méthode de construction d’un mur de refend consiste en une pénétration partielle. Cela est nécessaire lorsque l’on souhaite réaliser une liaison mécanique entre les murs extérieurs et les murs intérieurs pour le contreventement. Pour cela, il faut poser des rangs de pierres de manière horizontale les uns sur les autres, appelés « assises ». Il faut effectuer au moins une liaison mécanique tous les trois rangs, pour une profondeur de moins de 5 cm. Il est important que cette liaison ne soit pas visible depuis l’extérieur.

La deuxième méthode pour construire un mur de refend consiste en une juxtaposition directe avec le mur extérieur. Il n’y a pas de pénétration partielle cette fois-ci, ce qui garantit une stabilité inébranlable du contreventement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *