Comment prendre soin de son nez en postopératoire d’une septoplastie ?

Lorsque la cloison nasale appelée septum est déviée, elle peut engendrer des troubles fonctionnels et respiratoires sévères chez les patients. Ainsi, pour éviter ces conséquences désagréables, il est conseillé de faire une septoplastie. Cependant, après cette intervention, le nettoyage quotidien du nez est primordial, car cela permet d’éliminer toutes les croûtes qui se sont formées de façon naturelle. Comment faut-il donc nettoyer son nez après une septoplastie ?

Qu’est-ce que la septoplastie ?

La septoplastie est une chirurgie réparatrice qui permet de corriger une déviation de la cloison nasale. En effet, le nez est formé de l’os le plus dur qui se trouve en haut du nez, du cartilage qui constitue la partie inférieure du nez et du tissu fibreux au niveau des narines. À l’intérieur, le nez est scindé en deux fosses nasales, toutes deux séparées par un cartilage qui est la cloison nasale, encore appelée septum nasal. Il arrive que cette cloison ne soit pas très droite. Cette déformation peut toucher le cartilage et/ou les os du nez. Elle peut être présente depuis la naissance, apparaître ou s’accentuer lors de la croissance ou être due à un choc ou impact du nez.
La septoplastie va donc permettre de remodeler et/ou enlever un temps soit peu les parties déformées de la cloison nasale, pour la redresser. Cette opération réparatrice est parfois associée à une rhinoplastie, opération consistant à enlever une petite partie du cornet, formation osseuse recouverte de muqueuse qui est parfois à l’origine de l’obstruction nasale. De plus, en cas de forte ou grave déviation nasale, la septoplastie peut être combinée à la rhinoplastie. En effet, la rhinoplastie est aussi une opération de chirurgie esthétique pour améliorer l’apparence du nez. Dans ce cas, on parle alors de rhinoseptoplastie.

lisez aussi  Un tampon est-il dangereux au point de tuer ?

Astuces de nettoyage du nez après la septoplastie

Ce n’est pas chose facile de nettoyer soi-même son nez après une septoplastie. Cependant, il existe quelques méthodes assez simples pour y parvenir.

Précautions à prendre

Pour commencer, il est important que vous reteniez qu’il est strictement déconseillé d’introduire quoi que ce soit dans son nez pour en sécher les parois. Celles-ci sécheront naturellement et assez vite. Un séchage à l’intérieur de votre nez produirait de nouvelles impuretés et rendrait en même temps le nettoyage inutile. De plus, la personne ayant subi l’opération risquerait de voir endommager le tissu en cours de cicatrisation, ce qui produirait de nouveaux problèmes. En cas de port d’un plâtre de contention, il va falloir être très vigilant pour ne pas le mouiller. En effet, ce soin plutôt simple devra faire partie intégrante de tout ce qui est soins postopératoires. Par ailleurs, il est recommandé de le réaliser très régulièrement pendant au moins deux semaines et quatre fois par jour après la chirurgie ou l’opération réparatrice du nez.

Le lavage nasal

Pour que la cicatrisation des fosses nasales se déroule le mieux possible, vous devez réaliser des lavages réguliers dans chaque narine. Entre 3 et 6 fois par jour avec du sérum physiologique ou salé. En effet, ce lavage permet de sortir toutes les croûtes, les caillots ainsi que le sang vieilli. Au début, il doit être plus ou moins doux, puis au bout d’une semaine, il doit être énergique. Le lavage doit être poursuivi pendant deux mois ou plus selon le cas. Pour ce faire, vous devez vous servir d’une seringue de 20CC, que vous remplissez à partir des flacons prescrits par le chirurgien, afin de laver chaque narine, à au moins trois reprises pour chaque narine et à chaque lavage.
Au mieux, le sérum doit obligatoirement passer dans la fosse nasale, ensuite dans la gorge ou l’autre narine. Vous pouvez également répéter cet exercice jusqu’à 10 reprises, après avoir mis le sérum dans la narine dans le but de réaliser ce qui est appelé un gargarisme nasal. Le médecin ou chirurgien peut prescrire à son patient des sprays de sérum salé. Enfin, des dispositifs de drainage nasal peuvent également être utilisés comme le RHINO HORN.
En ce qui concerne la convalescence, vous devez à tout prix éviter les efforts, le mouchage nasal, les changements d’altitude considérables. Il faut surtout éternuer la « bouche ouverte » pour éviter de saigner par la bouche. De plus, il ne faut pas prendre d’aspirine qui peut augmenter les saignements. Par ailleurs, votre médecin ne vous autorise l’avion qu’à partir de 3 ou 4 semaines après l’intervention chirurgicale et un arrêt de travail de 15 jours est généralement prescrit en postopératoire. Le mouchage fort sera autorisé par le chirurgien ou médecin lors de la consultation pour le contrôle.

lisez aussi  Qui peut prescrire du CBD en France ?

Une clinique de chirurgie esthétique à Paris

Les soins post-opératoires sont donc de la plus haute importance, si l’on veut pouvoir vivre normalement après une septoplastie. C’est d’ailleurs aussi le cas pour une rhinoplastie ou toute autre opération, comme on réalise de main de maître dans cette clinique de chirurgie esthetique à Paris qui voit chaque mois son carnet de rendez-vous se remplir, tant elle a du succès. Il faut dire que là-bas, il est possible de demander une très grande diversité d’interventions, de manière à retrouver un beau sourire, d’avoir à nouveau un regard pétillant, ou bien de trouver son image agréable lorsque l’on se regarde dans le miroir. Aujourd’hui il est bien plus courant qu’avant de faire intervenir un chirurgien esthétique, pour une petite opération visant simplement à se sentir mieux dans son corps. Lorsque l’on a un nez qui est un peu trop imposant, ou bien dont la forme n’est pas harmonieuse, il suffit donc aujourd’hui de pousser les portes d’une clinique de chirurgie esthétique à Paris pour une rhinoplastie. Suite à cela, on ne sera plus jamais comme avant et on aura perdu ce complexe lié à la forme de son nez, qui pouvait tant faire souffrir jusque-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.